EHPAD : Bilan d’entrée et prise en charge du sujet âgé

FICHE FORMATION

Restriction

Minimum : 8 stagiaires - Maximum : 20 stagiaires


Possibilités d'aides au financement sous certaines conditions

Renseignements auprès de l'ANDPC (andpc.fr) et du FIFPL (fifpl.fr).

ATTENTION : Il est strictement interdit de cumuler 2 demandes de financement FIF-PL + ANDPC sur la même action DPC.

Durée de la formation

2.0 jours (15.0 heures)

Inscription

Si cette formation vous intéresse, vous pouvez participer à une des sessions que nous proposons. Elles se trouvent sur la partie droite de votre écran. Choisissez celle qui correspond le mieux à vos dates ou à votre localisation.

Modalités de paiement
- Soit par chèque, à envoyer avec votre bulletin
- Soit par prélèvement, RIB à envoyer avec votre bulletin (à partir de janvier 2020)
Information complémentaire

Cette action DPC se déroule en 3 étapes OBLIGATOIRES sur 2 MOIS, quel que soit votre mode de financement : 1) questionnaire d'Evaluation des Pratiques Professionnelles pré-formation (à remplir en ligne dès que vous en recevrez le lien par mail) / 2) stage présentiel de 2 jours / 3) questionnaire d'Evaluation des Pratiques Professionnelles post-formation (à remplir en ligne dès que vous en recevrez le lien par mail)

Programme détaillé

Consulter

CONTEXTE

La population française vieillit (10 millions de français ont plus de 65 ans), véritable « Papy boom » avec de nombreuses entrées en EHPAD de personnes âgées dépendantes. 


En EHPAD, jusqu’à 70% des résidents chutent une fois dans l’année, dont la moitié au moins deux fois!

Près de 12 000 personnes âgées décèdent à la suite d’une chute.


Les capacités d’adaptation au risque de chute accidentelle déclinent régulièrement avec l’avancée en âge, et plus particulièrement lors de son admission en EHPAD. De nombreux facteurs intrinsèques ou extrinsèques peuvent favoriser la chute. Les conséquences en termes de mortalité et de morbidité justifient une démarche de prévention systématique.


La prévention des chutes de la personne âgée devient donc un enjeu majeur de santé publique ! Elle est une des priorités des EHPAD, qui comporte la population la plus à risque puisque fragile, polypathologique et/ou dépendante.


Afin de prévenir et de prendre en charge ce risque de chute, il est indispensable de travailler en pluridisciplinarité, tout au long du parcours du patient.

Les recommandations HAS, de la SFG et des Gérontopoles permettent de faire évoluer nos outils d’évaluation et de favoriser les échanges entre professionnels, mais aussi entre professionnels et patients et de permettre au masseur-kinésithérapeute de se positionner, par son expertise, en référent de la prévention des chutes et du maintien de l’autonomie.


La stimulation continue des capacités des patients, par l’ensemble des équipes de soins, permettra aussi d’augmenter leur autonomie et ainsi de prévenir les risques TMS des soignants, dans un esprit Gagnant patient-Gagnant soignant.

OBJECTIFS

  - Acquérir les connaissances nécessaires à l’évaluation et à la rééducation kinésithérapique spécifique du sujet âgé entrant et vivant en institution

  - Savoir réaliser et utiliser un Bilan Diagnostic Kinésithérapique, d’entrée, intermédiaires et final, en particulier :

        Savoir évaluer et tracer la nécessité et les objectifs de rééducation via le BDK

        Savoir évaluer le niveau d’autonomie et le risque de chute au sein d’un BDK

  - Savoir adapter son fonctionnement libéral aux spécificités du fonctionnement institutionnel

  - Savoir être acteur de la coordination des soins, en travaillant en pluridisciplinarité et transversalité : communication, traçabilité, élaboration co-joint d’objectifs, en particulier :

        Savoir co-élaborer des objectifs et un programme rééducatif, avec le patient et avec les autres professionnels de santé intervenant dans l’établissement

        Savoir communiquer aux équipes soignantes les éléments nécessaires à la stimulation des capacités fonctionnelles du résident et à la prévention des TMS des soignants.

        Savoir travailler en concertation avec les autres professionnels

  - Savoir rééduquer le risque de chute, et mettre en place des actions correctives

  - Savoir mettre en place et évaluer des ateliers de prévention des chutes fonctionnels et éducatifs.


CONTENU

Non renseigné

N° Action DPC : 0
NANTES - 06/11/2020 au 07/11/2020

Cette thématique vous intéresse ?


Renseigner votre numéro de téléphone pour être contacté plus rapidement.
En validant le formulaire, je reconnais avoir pris connaissance des Conditions du règlement général sur la protection des données (RGPD)