La cheville et le pied du sportif en rééducation

FICHE FORMATION

Possibilités d'aides au financement

Nous vous informons que les montants de prises en charge DPC et FIFPL pour 2019 ne sont pas connus à ce jour. Nous les afficherons dès que nous en aurons connaissance.

ANDPC : 546€ maxi pour 2 jours + indemnité de 462€ maxi pour 2 jours. Demande de financement par inscription sur andpc.fr à l'action DPC concernée
FIFPL : enveloppe annuelle de 900 €, limitée à 300€/jour maximum - Nombre de jours financés selon le n° du thème FIF de la formation : renseignements sur fifpl.fr Toute demande de financement d’une formation est sous réserve d’obtention de l’accord du FIF PL.
ATTENTION : Il est strictement interdit de cumuler 2 demandes de financement FIF-PL + ANDPC sur la même action DPC.
Durée de la formation

2.0 jours (15.0 heures)

Inscription

Si cette formation vous intéresse, vous pouvez participer à une des sessions que nous proposons. Elles se trouvent sur la partie droite de votre écran. Choisissez celle qui correspond le mieux à vos dates ou à votre localisation.

Modalités de paiement
Règlement par chèque à recevoir par le CEVAK dans les 8 jours suivant votre pré-inscription en ligne.
Information complémentaire

Cette action DPC se déroule en 3 étapes OBLIGATOIRES sur 2 MOIS, quel que soit votre mode de financement : 1) questionnaire d'Evaluation des Pratiques Professionnelles pré-formation (à remplir en ligne dès que vous en recevrez le lien par mail) / 2) stage présentiel de 2 jours / 3) questionnaire d'Evaluation des Pratiques Professionnelles post-formation (à remplir en ligne dès que vous en recevrez le lien par mail)

Programme détaillé

Consulter

CONTEXTE

Avec 6000 entorses tous les jours en France, la cheville est de loin le traumatisme sportif le plus fréquent. Ce problème de santé publique est surtout marqué par un nombre de récidives importantes, souvent supérieure à 50%.

La kinésithérapie doit être rigoureuse car les complications sont fréquentes et les séquelles parfois irréversibles. Pour optimiser les résultats, les praticiens libéraux doivent avoir une approche novatrice de la cheville et du pied afin d'intégrer dans leurs programmes de rééducation de nouvelles techniques manuelles et instrumentales.

En compléments à cette rééducation doit se greffer un programme d’auto-rééducation à domicile, complémentaire du traitement en cabinet. Cette approche peut être transposée aux prises en charge post-opératoire dans la cadre de fracture, rupture du tendon d’Achille et ligamentoplastie.

La prise en charge est parfois longue et pour évoluer vers une articulation douloureuse. Il est nécessaire alors de comprendre le processus de mise en place de la douleur pour traiter la cause en plus de la conséquence.

La finalité de cet enseignement est de proposer, au travers de notre expérience et des études publiées dans la littérature,  un programme et des outils de prévention, d’éducation et de rééducation accessible à tous les kinésithérapeutes quel que soit l’équipement de leur cabinet. 

OBJECTIFS

¨ Connaître les nouveaux concepts anatomiques et biomécaniques «ostéopathiques» tridimensionnels de la cheville. Analyser le rôle de chaque structure (os, ligament, muscles…) dans la fonction de la cheville et du pied. 

¨ Mettre en avant l’importance de la cheville et du pied dans l’équilibre postural pour sensibiliser à la prévention des pathologies non traumatiques (genou, rachis…) d’origine podale.

¨ Etablir un bilan précis et rigoureux dans le cadre d’un traumatisme de cheville pour déterminer les déficits et les incapacités du patient.

¨ Faire une mise au point sur les évolutions de prise en charge d’un traumatisme de la cheville et du pied et mettre en place la thérapeutique éducative et rééducative.

¨ Exposer les bases des recommandations de la HAS et décrire un programme et des techniques de rééducation et d’éducation postopératoires accessible à tous les kinésithérapeutes quel que soit l’équipement de leur cabinet (mobilisation, renforcement musculaire, reprogrammation neuromusculaire…).

¨ Mettre en évidence l’intérêt de la prévention dans les pathologies sportives  traumatiques du membre inférieur. Présenter les nouveaux outils d’évaluation et les programmes efficaces.

¨ Mesurer l’impact de la formation sur la pratique professionnelle

CONTENU

La première partie de la formation permettra une approche nouvelle, globale et fonctionnelle de la prise en charge rééducative à l’opposé d’une vision clinique, segmentaire et analytique. Une phase pratique palpatoire, consacrée aux évaluations rapides de la cheville mais précises et complètes, se veut compatible avec les contraintes de l’activité libérale. Les techniques de rééducation proposées ne nécessitent pas d’appareillage ultra-sophistiqué tout en étant aussi efficaces. Les mobilisations manuelles spécifiques tiennent compte de la réalité mécanique et physiologique nécessaire à la cinématique articulaire. La fin de la formation est consacrée à la diversité des prises en charge postopératoires et à leur légitimité par rapport aux recommandations professionnelles et aux études scientifiques.

N° Action DPC : 00000000000
NANTES - 29/03/2019 au 30/03/2019